Cette version-là de l’équipage appelle sur le pont du navire l’ineffable Devaux à la Jazz Basse Fender Précision et souvent à la contrebasse, pour donner à chacun des titres présentés le juste groove grâce auquel le morceau progresse.

Au piano acoustique, vous entendrez la virtuosité pertinente et l’humilité de serviteur harmonique des chansons, d'el maestro Vettraino. Stéphane a le sens du vivant scénique autant qu’il explore son devoir envers le respect d’une partition. Chapeau bas devant une telle classe ! Et puis, Maître Trouchka, depuis longtemps descendu de tout piédestal sur lequel il s’est abstenu de monter jamais, se fait une joie de vous faire savoir son savoir-faire de guitariste débutant et de partager avec chacun, avec chacune, avec vous tous, le bonheur de vivre en poésie son regard de point trop mécontent citoyen de ce siècle et de tous ceux à venir.

Ensemble, nous jouons et du rock et du reggae et des tourneries jazz et des trouvailles bien aimées chez nos maîtres Brassens, Brel et Ferré, ou chez quelques blacks oubliés par la Célébrité. En bon vieux nègre blanc qu’il est maintenant, Matrat ne manque pas une occasion de vous associer à sa voix généreuse. Pour lui, je viens d’en écrire assez. Suffit de venir nous écouter ! Et plus... si affinité ! Yves

"Matrat, en fête ! Trio piano"