Yves Matrat ouvre le concert. D’abord accompagné par quelques musiciens, piano, guitare, contrebasse et batterie, il interprète quelques chansons de son propre répertoire. Avec des mimiques et un déhanchement à la Mick Jagger (le chanteur des Rolling Stones), Matrat lance des «yeah !» énergiques pour secouer un public encore timide. Ses doigts font vibrer de façon imaginaire les touches du piano qui l’accompagne. Le chanteur gesticule, brassant de l’air, sur les croches d’un solo de guitare très "jazzy". Il s’agite, gentil fou furieux, bondit puis s’apaise. Il rejoint alors les 70 enfants des écoles Duclos, Langevin et Joliot-Curie pour interpréter avec eux des chansons écrites... par eux.
Des textes pertinents, originaux, drôles et magiques. De belles images qui nous feront encore sourire une fois le concert terminé. Ce samedi soir, ce sont les enfants qui racontent des histoires aux adultes. Non pas pour les endormir mais au contraire pour les réveiller, leur rappeler qu’il faut croire, savoir sourire à la vie et rêver. "Les enfants et moi avons ouvert le vestiaire de l’imaginaire, ils ont fait de leurs rêves leur bonheur. Dans ce placard fabuleux, ils ont trouvé un crocodile noir, un requin blanc...". Les adultes voyagent, bercés par les chimères de ces petits. Les applaudissements fusent de toute part et saluent le travail de toute une année. Yves Matrat interpelle le public : "De cette soirée présente, vous en faites pour les enfants et pour nous les musiciens, un petit moment d’éternité... merci."Matrat disparaît un court instant, laissant les chérubins seuls pour une nouvelle chanson.


J.L. - Le Progrès du 11.06.2002

YVES MATRAT
• D'argile et de sang
• Le rocker de Givors
Matrat tient Chorus en haleine !
• Yves Matrat,
auteur, compositeur, interprète

• Michel Kemper (La Tribune)
• Jean-Pierre Maillet écrit sur son blog suite à sa présence lors du concert à Givors (04.2014).

Oratorio :
• "Vous êtes tous des Dieux !"
• Stéphane Vettraino, compositeur
• Le projet
• Thierry Messirel (Le Progrès)
• Michel Durand (Revue Confluence)

• "Bansbannières au Palais"

• "L'école des fables"
J.L. (Le progrès)

FACTORY
• Factory : Jean-Patrick Manchette)

Factory : "Cache ta joie"
• J.-J. Jacques Lerand
• Jacques Lombard (Libération
• Enregistrement de "Cache ta joie"
(Public)

 

 

UNE RENCONTRE
UNIQUE POUR
UN CONÇERT RICHE
EN ÉMOTIONS